Les Deux Mondes Forum Index
Les Deux Mondes
Forum de RP médiéval fantastique
 
Les Deux Mondes Forum IndexFAQSearchRegisterLog in

:: Promenade au marché ::

 
Post new topic   Reply to topic    Les Deux Mondes Forum Index -> Empire d'Anneyerza -> Quartier Commerçant
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Moïra Tigrane
Pirates

Offline

Joined: 16 May 2008
Posts: 10
Localisation: dans ton ombre... retourne-toi !

PostPosted: Tue 20 May - 23:42 (2008)    Post subject: Promenade au marché Reply with quote

(suite de l'Arrivée en douce sur les vagues...)


Siléa était toute de blanc vêtue. Si blanche et si propre pour une aide de cuisine que Moïra en fut presque jalouse. On ne voyait qu'elle et sa jeune beauté. Elle aurait certainement eu envie de flâner, ci-et-là, se faufiler entre les échoppes du marché, mais Moïra lui faisait bien comprendre par son regard morbide qu'elle ne devait même pas y penser. Elle devait se contenter de rester derrière elle, de la suivre, et de ne surtout pas se faire remarquer.

La capitaine marchait doucement, sa longue cape sombre frôlant le sol. Elle s'arrêta devant un stand où l'on présentait des armes de toutes sortes, des épées aux fleurets en passant par les petits couteaux. Elle repéra une dague au manche serti d'une pierre bleue et la plaça dans un pli de sa robe, avant de balancer une petite bourse sur la table, comme elle aurait balancé un bas usé. Le marchand lui fit remarquer en maugréant qu'elle aurait pu avoir la politesse de lui dire bonjour.
Ca, c'était la chose à ne pas lui dire.

Moïra se retourna doucement, et lui adressa le regard le plus hivernal qu'il ne lui fut jamais donné de voir. Des iris bleu clair, presque tranlucides, qui lui firent froid dans le dos. Le marchand resta figé pendant quelques secondes puis, devinant qu'il s'agissait d'une personne de haut rang qu'il ne fallait surtout pas contrarier, il saisit la bourse et la lui rendit.

- Je... je vous offre cette dague, Madame. Si, si, j'insiste...

Moïra reprit l'argent sans rien dire et quitta le stand. Les collègues du marchand ne dirent mot, l'observant s'éloigner. Ils n'avaient jamais vu pareil regard, et espérèrent ne plus jamais le revoir.
Le Père Rougeaut avait une liste de courses à effectuer. Moïra permit à Sïléa d'acheter ce qui lui fallait. En l'attendant, elle prit place sur un banc, croisa les jambes, et ne remua plus aucun de ses membres pendant de longues minutes.


Back to top
Visit poster’s website MSN
Publicité






PostPosted: Tue 20 May - 23:42 (2008)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Sïléa
Pirates

Offline

Joined: 16 May 2008
Posts: 8

PostPosted: Wed 21 May - 14:41 (2008)    Post subject: Promenade au marché Reply with quote

La fillette était arrivée à l'échoppe recommandée par le cuisinier toute essoufflée et rouge d'avoir couru. Elle reprit tranquillement sa respiration puis tendit au gros commerçant la liste inscrite en pattes de mouches sur le vieux bout de papier salit.

Elle s'installa dans un coin, attendant patiemment qu'il ai rassemblé tout ce que demandait le Père Rougeaut, les yeux fixés sur un petit panier remplit de sucres d'orges et de petites pâtisseries sèches à l'air tout bonnement délicieux.

Le commerçant s'en étant rendu compte, se fendit d'un petit sourire attendrit et, en lui remettant sa commande, glissa dans sa petite main fraiche un papier contenant deux sucres d'orges et deux pâtisseries. Elle voulu les lui rendre, gênée, mais il lui sourit et répondit que son sourire était plus agréable que n'importe lequel des paiement.

Ravie, la petite lui tendit la bourse du cuisinier, récupéra la monnaie et, ployant sous le poids de sa commande, se dirigea vers le lieu de rendez-vous que la Capitaine lui avait fixé. Une fois arrivée, elle s'assit par terre aux pieds de sa "patronne", posa les sacs de sa commande à côté d'elle et sortit le papier contenant les pâtisseries et les confiseries.


C'est ... c'est le monsieur qui vendait tout ça qui me les a donné ...


Elle eut un petit sourire timide et tendit à Moïra une pâtisserie et un sucre d'orge, voulant la remercier de façon informelle de l'avoir entrainée à sa suite hors du bateau.


Back to top
Moïra Tigrane
Pirates

Offline

Joined: 16 May 2008
Posts: 10
Localisation: dans ton ombre... retourne-toi !

PostPosted: Wed 4 Jun - 14:16 (2008)    Post subject: Promenade au marché Reply with quote

Moïra regarda la jeune fille un long moment, silencieuse. Puis elle approcha doucement sa main et saisit la pâtisserie du bout des doigts, avant d'en glisser un morceau dans sa bouche et de le savourer. Au fond, elle appréciait la compagnie de cette enfant, mais ne le lui montrerait pour rien au monde. Elle avait une réputation à respecter, que diable ! Jamais elle ne montrerait une quelconque faiblesse en public...
Les deux femmes restèrent quelques minutes sur le banc, observant calmement l'agitation autour d'elles.

Moïra finit par se relever. La brise fraîche venait de lui rappeler qu'il ne fallait pas trop s'attarder. Son navire lui manquait déjà, elle en était dépendante. Alors qu'elle adressait un coup de tête à Sïléa pour qu'elle la suive, un inconnu déboula à tout vitesse en sa direction et, lui donnant un coup à l'épaule, la fit trébucher. L'élégante capitaine s'écroula sur le sol pavé et n'eut pas l'occasion de réagir quand elle sentit que le malapris lui arrachait sa bourse de la ceinture. Le voleur s'enfuit dans une ruelle pleine de monde.

Déboussolée, Moïra reprit rapidement le cap et profita qu'elle était à terre pour retirer ses bottes. Elle lança un regard à Sïléa et hurla :

- Vas-y, qu'attends-tu ?! Cours après lui, empotée ! Ramène-moi cette bourse !

Puis, ses bottes à la main, se doutant que l'enfant ne pourrait jamais le rattraper avec ses petites jambes, elle déposa en vitesse ses courses près de l'échoppe où la jeune fille avait tout acheté, ordonnant au marchand de les surveiller jusqu'à son retour, précisant que si ses affaires venaient à disparaître elle viendrait l'égorger avant midi pétantes. A la suite de quoi, la capitaine de l'Aile Rouge retira son fleuret du fourreau et, le prenant en main, se mit à courir à la suite de l'enfant et du voleur, en espérant pouvoir les rattraper assez vite et récupérer son argent...


Back to top
Visit poster’s website MSN
Sïléa
Pirates

Offline

Joined: 16 May 2008
Posts: 8

PostPosted: Sat 7 Jun - 16:08 (2008)    Post subject: Promenade au marché Reply with quote

La fillette courait à perdre haleine après le voleur... elle avait réussi à gagner un peu de terrain sur lui quand il avait dû contourner une carriole sous laquelle elle avait pu se glisser, mais il courait bien plus vite qu'elle... et elle n'était pas vraiment optimiste quand à ses chances de l'attraper elle même et de récupérer la bourse de la Capitaine.

Il était au moins deux fois plus grand qu'elle, avait de ce fait des enjambées couvrant deux fois plus de distance que les siennes, et pour finir, il avait au moins quatre fois plus de muscle dans ses jambes qu'elle dans toutes les parties de son corps réunies.

Brutalement, un grand coup de chance, matérialisé en la personne d'une poutre gigantesque, frappa un grand coup sur l'épaule de l'homme, qui s'effondra lamentablement à terre en poussant un cri ou se mêlaient la surprise et la douleur.

D'abord effrayée, Sïléa vit là sa seule chance de réussir. Elle bondit vers lui, lui arracha la bourse des mains et lui planta un petit couteau de cuisine dans le pied pour l'empêcher de s'enfuir. Elle se disait que cela pourrait faire plaisir à sa Maîtresse de "discuter" avec cet homme.

Tout en le regardant se contorsionner par terre, elle eut un petit sourire, se disant que finalement les crétins de l'équipage lui avaient été utiles ... grâce à leurs tentatives perverses quotidiennes, elle avait appris à se défendre par elle même ...

Elle s'assit sur le rebord d'une fontaine et guetta l'arrivée de la Capitaine.


Back to top
Moïra Tigrane
Pirates

Offline

Joined: 16 May 2008
Posts: 10
Localisation: dans ton ombre... retourne-toi !

PostPosted: Sun 15 Jun - 18:05 (2008)    Post subject: Promenade au marché Reply with quote

Le type gémissait de douleur. Il tenta de se relever, mais à peine fut-il sur les genoux qu'il sentit sous sa gorge la fin lame d'un fleuret. Il leva le regard et découvrit Moïra en face de lui, qui le fusillait du regard. La lame caressa son menton, glissa sur sa joue, jusqu'à se rapprocher de son oeil gauche.

- Pitié !! Pitié, Madame ! Je ferais tout ce que vous voudrez !

Il tremblait, le gaillard. Prêt à se faire dessus. Il tenait donc tant que ça à la vie ?
Moïra saisit la bourse des mains de Sïléa et l'accrocha d'une main à un lacet de son corset. L'autre tendait toujours la lame en direction du malfrat.

- "Tout", dis-tu ? s'enquit la Capitaine, un petit sourire au coin des lèvres.

Tout... il ne savait pas ce qui l'attendait. Jamais il n'aurait dû dire celà...
Moïra se pencha sur lui et murmura :

- Il se trouve qu'hier matin j'ai jeté par-dessus bord le gugusse qui épluchait les patates sur mon navire... ça tombe bien... Alors tu vas bosser pour moi, et peut-être bien que je te payerais une misère et que je ne te trancherais pas la gorge... Il n'y a pas d'autres options. Relève-toi, brigand, et éponge ton sang.

Effrayé, le jeune homme retira le couteau de cuisine d'un coup sec de son pied et se releva prestement. Il n'osa gémir de douleur tant il avait peur. Il ne se rendait pas encore compte qu'il s'agissait d'une immense faveur de la part de Moïra. Elle était dans un jour calme, elle semblait presque humaine, et cette attitude annonçait une terrible tempête.

L'inconnu s'empressa d'enrouler un bout de tissu autour de sa chaussure pour arrêter le saignement. Persuadé qu'il mourrait dans la minute suivante s'il tentait de s'évader à nouveau, il suivit la Capitaine qui avait pivoté sur ses talons et prit la direction du marché. Il boîtait à côté de Sïléa lorsqu'il se rendit compte de sa présence. Toujours un peu inquiet, il lui murmura discrètement :

- Dis-moi, petite... dans quoi est-ce que je m'embarque ?


Back to top
Visit poster’s website MSN
Sïléa
Pirates

Offline

Joined: 16 May 2008
Posts: 8

PostPosted: Tue 17 Jun - 13:46 (2008)    Post subject: Promenade au marché Reply with quote

D'abord hésitante, il avait quand même essayé de voler sa maîtresse, elle fini par pousser un petit soupir et lui répondi doucement :

Dans un bateau pirate ... tu servira sous les ordres du cuisinier des cambuses, il est méchant et effrayant, si tu ne fais pas ce qu'il t'ordonne de faire, ou que tu es trop lent à son goût il te battra jusqu'à ce que tu ne puisse même plus crier. Je sais de quoi je parle ... je suis son assistante.

Elle frissona de dégout en pensant à cet obèse insupportable.

Tu dormira sans doutes avec les autres membres de l'équipage. Je ne les aime pas, ils sont méchants avec moi, mais toi tu es un garçon, ça se passera sans doutes différement. Ils te testeront au début j'en suis sure, en te provoquant, en t'insultant, en cachant tes affaires, en te faisant des réflexions sur tout et n'importe quoi, mais si tu sais te défendre et que tu as de la répartie à mon avis ils te laisseront tranquille.

Le mousse est gentil par contre, mais ne l'embête pas, l'un des plus hauts placés de l'équipage de ma maîtresse s'est pris d'affection pour lui et coupe une oreille à quiconque lui fait du mal ou essaye de lui en faire.

Elle se demanda si elle devait lui parler de Moïra ... sans doutes oui ...

La Capitaine est une femme très autoritaire, fais toujours ce qu'elle te dis au moment ou elle te le dis, même si cela implique de te faire battre par quelqu'un qui t'aurais demandé autre chose. Elle déteste qu'on la contredise et ne supporte pas qu'on la sous-estime.

Dans l'équipage tout le monde a peur d'elle ou la déteste ... moi elle me fait un peu peur mais je l'aime bien.

La petite profita du chemin pour récupérer les emplètes qu'elle et sa maitresse avaient faites et en donna une grosse partie à l'homme, elle n'aurait pas pu tout porter toute seule, puis se pressa pour rattraper la Capitaine aui avait plusieurs enjambées d'avance sur eux.


Back to top
Moïra Tigrane
Pirates

Offline

Joined: 16 May 2008
Posts: 10
Localisation: dans ton ombre... retourne-toi !

PostPosted: Thu 26 Jun - 22:23 (2008)    Post subject: Promenade au marché Reply with quote

- Un bateau pirate... murmura le jeune homme, pensif. Il y a beaucoup de pirates, ici... Je les entends parler dans les tavernes, parfois, leurs histoires sont passionnantes.

Ils marchaient en direction du port. Moïra avançait d'un pas aérien quelques mètres devant Sïléa et le nouvel éplucheur de patates, semblant perdue dans ses pensées. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Elle avait hâte de retrouver son précieux navire qui lui manquait déjà.

La jeune femme pourrait y torturer ses propres hommes et se balader en nuisette sur le pont. Bref, y faire tout ce qu'elle souhaitait sans que personne n'ose rien lui dire, sous peine d'avoir la gorge tranchée et les boyaux donnés en pature aux requins... C'était l'avantage d'avoir son propre bateau et un équipage docile, sans histoires.

Elle s'imaginait déjà commander un bol de fraises au sucre lorsqu'elle réalisa que, derrière elle, ses deux employés parlaient d'un lieu de rassemblement pour pirates.
Elle ralentit le pas jusqu'à arriver à leur hauteur et s'adressa plutôt gentiment au voleur :

- Que dis-tu là ? Parle-moi de ce lieu...

Le jeune homme, d'abord un peu hésitant, finit par répondre :

- Les pirates du coin parlent d'une île étrange, un endroit nommé la plateforme magique, où ils se réunissent régulièrement et entreposent leur butin...

Moïra reprit un pas plus alerte, pressée de remonter à bord pour mettre le cap sur cet endroit, dès qu'elle aurait connaissance des coordonnées.

- Hum... songea-t-elle en tapotant son menton du bout de l'index. Intéressant tout ça...


Back to top
Visit poster’s website MSN
Sïléa
Pirates

Offline

Joined: 16 May 2008
Posts: 8

PostPosted: Thu 26 Jun - 22:41 (2008)    Post subject: Promenade au marché Reply with quote

A la seule expression du visage de sa maitresse, Sïléa se fendit d'un sourire amusé. La Capitaine avait l'intention de mettre tout son équipage à contribution pour trouver cette fameuse île. Elle sentait déjà la brise du large et entendait déjà les ordres tonitruants de la Capitaine raisonner jusque dans la cambuse, elle humait déjà presque les relents de charbon utilisés pour rendre les cordes moins glissantes ...

Même pour elle la perspective de se rendre sur cette île étrange avait quelque chose d'excitant. Si elle avait la chance de pouvoir se promener ne serait-ce que quelques heures dans des rues remplies de pirates, elle ferait certainement la connaissance de gens intéressants et retrouverait peut-être la trace de celui qui l'avait vendue à Moïra. Elle ne lui en voulait pas, elle voulait simplement lui parler. Elle se souvenait qu'on lui avait dit qu'elle avait un grand frère, et elle aurait bien voulu le retrouver, ne serait-ce que pour échanger quelques mots, pour avoir l'impression, une fois dans sa vie, de ne pas être seule et d'avoir une famille rien qu'à elle, une véritable famille.

Elle lança au voleur un sourire typiquement "Sïléen", un sourire de petite fille à qui on vient de promettre un bonbon particulièrement savoureux, et commença à discuter joyeusement avec lui de tout, de rien, veillant à ne pas trop élever la voix pour que sa maitresse n'en soit pas dérangée.

Quand ils arrivèrent sur le bateau, Sïléa, voyant sa maitresse plongée dans ses pensés retourner sans un mot vers sa cabine, pris les choses en mains et entraina le voleur, paquets en mains, vers la cuisine et son horrible gardien. Elle déposa les paquets, faisant les comptes avec lui et rangeant bien sagement ses courses à leurs places, puis lui présenta le nouveau venu, appuyant sur le fait que c'était un ordre de Moïra, persuadée que l'obèse ne pourrait pas discuter les ordres de la Capitaine.

Elle désigna ensuite à l'homme sa place, lui plaça entre les mains un couteau et un immense bac de pommes de terres à éplucher dans un tonneau, puis s'attela à la préparation de l'encas de la Capitaine. Elle prépara une boisson chaude, une boisson fraiche, quelques pâtisseries et quelques confiseries. Plaçant dans un vase une rose dont elle avait fait l'acquisition au marché, elle déposa le tout sur un petit plateau argenté que le cuistot lui ordonna d'apporter à Moïra.

Arrivée devant la porte, elle frappa doucement et attendit qu'on lui ordonne d'entrer...


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 12:15 (2019)    Post subject: Promenade au marché

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Les Deux Mondes Forum Index -> Empire d'Anneyerza -> Quartier Commerçant All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group